Chantal Revault d’Allonnes

CRA 1

Née à la Guadeloupe en septembre 1954, je suis devenue parisienne en août 1959.

L’été de mes quinze ans, au détour d’une flânerie dans une librairie, vanité et curiosité m’ont poussée à relever un défi définitif : moi, la forte en français, me trouvais pour la première fois de ma vie, face à un livre dont je ne savais pas lire le titre ! « Introduction à la ». le nom de l’auteur ? pour moi, un parfait inconnu : Sigmund Freud. Je ne pouvais que l’acheter, le lire.

Qu’en ai-je compris alors ? Suffisamment pour décider, en cours de lecture (longue, difficile et fabuleusement enthousiasmante), de devenir psychanalyste.

Quelques livres de Freud plus tard, c’est à la faculté de Nanterre que j’ai découvert la psychologie sociale et choisi ce champ-là de la psychologie, de la maîtrise au diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS). Après le diplôme d’études approfondies (DEA) de psychologie clinique à la faculté de Censier, peu attirée par la carrière universitaire, c’est à l’institut Gregory Bateson de Liège que je me formai à la thérapie brève de l‘École de Palo Alto ; le diplôme universitaire (DU) de criminologie-victimologie à la faculté de Paris XIII – Bobigny – hôpital Jean Verdier a complété mon cursus universitaire. J’avais bien entendu, dès l’année de la maîtrise, commencé une analyse et fait moult stages de psychodrame, communication, etc. De ces années d’études, je garde le souvenir de l’enthousiasme, de l’émulation intellectuelle, de la joie de découvrir et comprendre ce qui, à mes yeux, est encore aujourd’hui, l’essentiel : nous. Nous, les humains, individuellement et en groupes.

Après une période de conformisme au matérialisme, la psychanalyse et la psychologie furent un retour à l’immatériel et à l’invisible, sans doute favorisé par l’introduction à l’invisible et à la spiritualité d’une éducation catholique qui pourtant, n’a guère de place dans mon univers.

Mon activité professionnelle a longtemps été partagée entre la consultation individuelle avec des adultes et quelques-unes des multiples pratiques de psychosociologue : études, animation de différents groupes et, surtout, la formation de travailleurs sociaux, de personnel soignant, accompagnement à la fin de vie, évaluation et prise en charge de la douleur, travail en équipe, communication, groupes de parole (deuil, problématiques alimentaires), groupes de développement personnel ; mise en place et animation de la Maison des parents de Stains (93), réhabilitation psychiatrique.

Parallèlement, depuis que j’ai quitté le catholicisme, je suis en recherche de tous côtés et plus particulièrement dans la pensée orientale : hindouisme, Tao, bouddhisme et, puis les sciences expérimentales.

La pratique du yoga puis du chi qong et de la méditation, la rencontre du reiki et de la musique multidimensionnelle, quelques belles rencontres ont été de puissants agents d’évolution.

Oui, je m’enrichis de toutes les sources.

Cheminant encore entre bouddhisme tibétain, tao et physique quantique, l’écriture d’un premier ouvrage, Feu les psy puis d’un second, Game over – patriarcat : fin de partie, m’ont conduite à une autre façon de concevoir ma pratique professionnelle : l’arrêt des consultations individuelles et la priorité au groupe.

C’est donc un cocktail tout personnel de ces différentes approches que je vous invite aujourd’hui à partager et s’approprier pour tracer sa voie singulière en s’appuyant sur la force du groupe.

 

Les Ateliers ludiques du jeudi

Parce que l’heure est à la solidarité, à l’entraide et au partage, Les Nouveaux voyageurs et Chantal Revault d’Allonnes vous proposent des rencontres mensuelles pour partager des expériences, des connaissances et des rires.

Un moment de travail personnel et ludique, une pause pour améliorer encore sa résistance au stress et son bien-être.

Chaque atelier est centré sur un thème qui sera brièvement défini théoriquement et largement exploré au moyen de jeux, exercices, contes etc.

Le groupe se réunit de septembre à juin, le troisième jeudi du mois, de 19h30 à 22h. Afin de parvenir à un égrégore et un travail de qualité, la taille du groupe est limitée à douze participants maximum.

On peut s’inscrire pour une, plusieurs, ou toutes les réunions.

Les Ateliers ludiques du jeudi
17 septembre – Prendre soin de soi 18 février – Mieux vivre sa colère
15 octobre – Ecouter ses besoins  17 mars – Accepter ce qui est
19 novembre – L’amour 21 avril – La compassion
17 décembre – L’estime de soi 19 mai – S’affirmer sereinement
21 janvier – Thème choisi par les participants 16 juin – Thème choisi par les participants

Tarifs :

De 1 à 4 ateliers : 30 € l’atelier

Forfait 5 ateliers : 120 €

Forfait 10 ateliers : 240 €

Tarifs spécial adhérents Nouveaux voyageurs :

De 1 à 4 ateliers : 25 € l’atelier

Forfait 5 ateliers : 100 €

Forfait 10 ateliers : 200 €

 

Contactez- nous au 06 32 15 42 69 pour plus d’informations et pour vous inscrire.