amadou-header

Amadou Doumbia, masseur

Amadou propose des massages « bien-être » sur rendez-vous durant tout votre séjour à Villa Janna.
(massage d’une heure environ – de type modelage corporel et réflexologie – aux huiles essentielles froides ou chaudes)

Pourrais-tu nous dire quelques mots sur ton parcours et surtout qu’est-ce qui t’a amené au massage ?
Après mes études dans l’hôtellerie, j’ai poursuivi dans l’esthétique. Très jeune, j’aimais maquiller mes sœurs et mes cousines, j’aimais les habiller de jolies robes, leur mettre du vernis, en deux mots les rendre belles. Dès lors que j’ai commencé à travailler, j’ai constaté qu’il y avait une forte demande de ma clientèle pour des massages relaxants. Je me suis donc formé à cela. Aujourd’hui, je possède un certificat en esthétique et je prépare un diplôme de management en hôtellerie de luxe avec une spécialité SPA.

De l’esthétique au massage il n’y a qu’un pas, mais le rapport implique plus de proximité, voire d’intimité. Cela fut-il une difficulté pour toi ?
Non, car le massage est une tradition dans ma famille comme c’est aussi une tradition au Maroc. Très tôt, j’ai massé ma grand-mère qui souffrait de douleurs musculaires au niveau des pieds, puis mes tantes et mes sœurs. Le massage est donc totalement inné pour moi.

amadou-02
Quel type de massage pratiques-tu ? Comment se déroule une séance et combien de temps dure-t-elle ? Le corps peut-il être en partie nu ou au contraire tout habillé ?
Je pratique le massage modelage. Une séance dure environ 60 minutes. Le corps peut être habillé ou en partie nu et dans ce cas, j’utilise des huiles. Dans ces massages, je pratique le palpé roulé, le modelage, le pétrissage et la réflexologie. Je commence toujours par la plante des pieds pour finir par le cuir chevelu, et sur l’ensemble du corps, je mélange des techniques et des énergies différentes.

Quelles sont les vertus essentielles de ces massages ?
Un massage est tout à la fois : relaxant, dynamisant, détoxiquant. Il est réussi quand le client arrive à se défaire de ses douleurs.

Quelles sont, selon toi, les qualités principales que doit avoir un masseur ?
Le masseur doit avoir une bonne condition physique, mais pas seulement. Il doit être à l’écoute, être présent et ne pas manquer de raffinement. J’entends par là qu’il est important d’être présentable, cela participe au respect et au bien-être du client. J’accorde également beaucoup d’importance à ce que les gestes soient précis, car c’est cette précision qui va faire que le massage sera relaxant pour le client.

Qu’est-ce qui te différencie des autres massages, type ayurvédiques, californiens etc. ?
Je ne saurais pas bien expliquer les nuances ou les différences, mais ce qui me caractérise, c’est la pratique de mouvements doux et lents. Les massages marocains sont beaucoup plus vigoureux mais sont tout aussi efficaces pour dissiper les tensions. Moi je préfère la douceur. J’essaie d’assouplir et de détendre les muscles. Au contact avec le corps, je ressens d’emblée les zones sensibles et je m’adapte à la problématique de chacun.